Ostéopathe adulte à Paris 9è

Au cours de notre vie, il nous arrive de rater des trottoirs, de stresser et de traverser toutes sortes d'épreuves physiques et psychiques : nos lumbagos, torticolis, sciatiques, mais aussi les troubles du sommeil et de la digestion sont autant d'illustrations que nous vivons ces événements dans notre corps.

Ces chocs divers engendrent des tensions dans le corps qui cristallisent et perdurent au delà de l'instant du choc ou de la convalescence, créant ce que l'on appelle en ostéopathie des dysfonctions.

Ces dysfonctions obligent le corps à fonctionner d'une manière qui n'est pas optimale, à « compenser ». Ce fonctionnement peut passer inaperçu une vie durant ou donner des douleurs liées à l'hyperfonctionnement des structures qui compensent. Dans tous les cas, l'ostéopathe saura chercher et traiter ces dysfonctions pour permettre à votre corps de fonctionner au mieux de ses capacités à un moment donné.

Voici deux situations quotidiennes qui peuvent provoquer des dysfonctions. Que les puristes de la physiologie pardonnent mes raccourcis, mon but est avant tout d'illustrer quelques situations !

Position au travail

Imaginez que vous avez le bassin sur votre fauteuil, face à votre table de travail, que votre poste de travail est sur votre gauche, et qu'il vous arrive de coincer votre téléphone entre votre épaule et votre oreille.

La journée, cet effort passe quasiment inaperçu car votre esprit est occupé à sa tâche. Si vous prenez la même position « à vide », vous percevrez des tensions qui apparaîtront rapidement.

Afin de maintenir cette position, votre corps va être le lieu de blocages qui, ainsi fixés, lui demanderont moins d'efforts pour tenir la position : avantage non négligeable pour tenir la journée entière, mais.... La situation se corse quand vous devez vous lever en fin de journée : votre corps ne va pas pouvoir relâcher toutes ses tensions de maintien d'un coup, et devra s'organiser autour de celles qui persistent.

La pratique d'une activité physique régulière aide à significativement diminuer ces dysfonctions, et prévient par exemple les lumbagos ou torticolis mais dans certains cas, l'ostéopathie s'avérera nécessaire pour les traiter.

Stress, douleurs dorsales, lombaires et abdominales

Dans une situation de stress, on peut déclencher un torticolis, et on perçoit souvent que l'on a une boule au ventre et la bouche sèche. Ce sont des réalités physiques, et l'estomac est souvent tendu (c'est un muscle, d'une certaine manière, il peut être contracté douloureusement).

Si le stress est trop intense ou trop prolongé pour être correctement géré, la tension de l'estomac va devenir permanente, et peu à peu, nous allons observer un blocage de la 6è vertèbre dorsale (lieu principal de l'innervation de l'estomac). Une situation extérieure a alors pris la consistance d'une tension intérieure, et qui va perdurer au delà du stress initial. La personne pourra alors présenter des symptômes tels que aigreurs d'estomac ou douleur entre les omoplates (lieu de la 6è dorsale).

C'est une forme de somatisation.

Une fois installée, la dysfonction de l'estomac ou de la 6è vertèbre dorsale devront être traitées pour diminuer les douleurs.

L'âge adulte ne se limite pas aux contraintes liées au travail. Par exemple il décourageant après s'être remis au sport de devoir s'arrêter pour une tendinite, une sciatique, une hernie discale, un lumbago ou tout autre trouble qui aurait pu être prévenu !

On peut donc subir des douleurs liées à la vie en général, vous trouverez plus de détails dans la rubrique « troubles traités » et au fil des actualités.

Contact

Consultez également :