Ostéopathe du sport à Paris 9è

Que vous soyez sportif de haut niveau ou occasionnel, que votre sport soit brusque ou doux, la pratique d'un sport sollicite votre corps par des efforts inhabituels. C'est un lieu de détente et de défoulement, mais ces sollicitations peuvent aussi abîmer certains muscles ou articulations et provoquer des tendinites, claquages, épanchements de synovie...

L'ostéopathie intervient alors aussi bien en prévention de ces douleurs et blessures que dans l'accompagnement du rétablissement et la reprise de l'activité physique.

Je vous conseille d'entretenir régulièrement votre corps par un bilan ou suite à un traumatisme, même léger, en faisant une séance d'ostéopathie tous les 6 mois ou 2 ans en fonction du sport pratiqué et du besoin ressenti.

Sportifs de haut niveau

La pratique intensive d'un sport nécessite que le corps soit le plus équilibré possible et qu'il ne soit pas le lieu de déséquilibres passant inaperçus au quotidien et sollicités par des mouvements répétés. Ces dysfonctions sont le lieu de fragilités qui sont dans un premier temps compensées, puis le lieu de douleurs ou d'inflammations dont la plus fréquente est la tendinite.

De même, si votre posture sollicite particulièrement une chaîne musculaire, celle-ci sera en permanence en tension dans la pratique du sport et sera sensible au contractions rapides engendrant des claquages.

L'ostéopathie permet de fluidifier les mouvements et de diminuer les contraintes internes, laissant le potentiel de force et de réactivité du corps au service du sport.

Le sport après un traumatisme

Les traumatismes sont par définition un choc qui occasionne des dysfonctions, localement et à distance, et qui poussent l'organisme à fonctionner de manière déséquilibrée durant une certaine période. Par exemple après une entorse, le sportif marchera de manière préférentielle sur une jambe ou en s'appuyant sur ses bras si il utilise des béquilles. Dans un souci d'économie d'énergie, son corps créera des dysfonctions pour l'aider à accomplir cette marche particulière.

Il est important de traiter les dysfonctions liées au traumatisme, afin que la cicatrisation et la rééducation éventuelle puisse se faire sur un corps le plus équilibré possible, soumis à des contraintes posturales respectant au mieux son fonctionnement naturel.

Après la reprise du sport, il est bon de s'assurer que le corps n'est plus le lieu de dysfonctions parasites liées à son fonctionnement transitoire (béquilles, appui sur une jambe) pour accompagner le retour à un fonctionnement performant.

Contact

Consultez également :