Consultation Ostéopathe à Paris 9è

Ostéopathe à Paris - Troubles traités

En ostéopathie nous regardons une personne à travers plusieurs grands principes :

Chaque personne est une unité

En ostéopathie il est nécessaire de toujours regarder la personne comme un unité. Par exemple, une ancienne entorse de cheville a pu occasionner des compensations le long de la jambe et du bassin, puis le dos s'est lui aussi adapté, et quelque temps plus tard, parfois des années, survient une douleur d'épaule. Pour traiter convenablement celle-ci, l'ostéopathe prend en considération les tensions installées suite à l'entorse.

Il existe une relation entre la structure et la fonction

Une structure « tendue » aura tendance à moins bien fonctionner : par exemple une tension dans l'estomac liée au stress pourra perturber la digestion. De même une fonction « mal réalisée » sur-sollicitera l'organe qui doit la réaliser : par exemple une mauvaise alimentation irritera l'intestin qui se « tendra » en réaction, de mauvaises chaussures peuvent entrainer des tensions de chaines musculaires, des lunettes non adaptées peuvent entraîner des tensions des muscles des yeux et des maux de tête...

L'ostéopathe, en normalisant la structure et en cherchant la cause de la tension première permet de rétablir la fonction, dans la limite de ce que l'on appelle les troubles fonctionnels : qui ne sont pas directement liés à une maladie. Il peut aussi intervenir pour les douleurs et gênes fonctionnels qui accompagnent une maladie, une fois que la prise en charge médicale est mise en place.

Chaque corps a une capacité d'auto-guérison

Une douleur ou une gêne signe le fait que cette capacité a été altérée. Dans certains cas c'est une dysfonction ou « tension » qui est à l'origine de cette perte momentanée et c'est alors que l'action de l'ostéopathe est judicieuse.

L'ostéopathie agit donc dans une démarche curative des troubles fonctionnels mais aussi pour les prévenir : les tensions sont d'abord compensées silencieusement par le corps avant de s'exprimer par des symptômes. Il est possible de les traiter avant qu'elles deviennent symptomatiques.

Voici quelques exemples de troubles pris en charge en ostéopathie, tout en gardant en tête que si ces symptômes sont causés par une pathologie, un prise en charge médicale et un suivi sont nécessaires.

Cela concerne les douleurs, les gènes ou les dysfonctionnements :

  • du dos : gènes chroniques ou torticolis, sciatiques, lumbagos, névralgies cervicobrachiales,
  • du système digestif : ballonnements, troubles fonctionnels intestinaux, alternances constipation/diarrhées, nausées, reflux,
  • du système uro-génital : dyspareunies, douleurs de règles,
  • de la tête : migraines, acouphènes, céphalées de tension, névralgies d'Arnold, syndrome pré-menstruel, vertiges,
  • dues aux séquelles de traumatismes : coup du lapin (whiplash), entorses, tendinites ...

NEURO

L'ostéopathie accompagne le suivi d'une opération, un traitement orthodontique, orthopédique (semelles, scoliose) ou médical au sens large.

Les motifs de consultation pour les bébés sont aussi variés que coliques, régurgitations, pleurs intempestifs, torticolis, plagiocéphalies, troubles du sommeil, agitation.

Nous accordons aussi une place importante au traitement dit de terrain : si vous êtes sujet aux otites, infections urinaires, sinusites à répétition, il y a entre autre un élément mécanique traitable qui fait le lit de ces maladies.

Les dysfonctions, blocages ou tensions ne créent pas toujours de douleur ou de gène perceptible au quotidien. Elles sont pourtant présentes et détectables pour la main de l'ostéopathe. C'est en les traitant que l'ostéopathe a une action préventive.

Vous trouverez d'autres informations en suivant le lien suivant.

http://www.osteopathie.org/champs-application.html

Contact

Consultez également :